Les origines de la robe de baptême

bapteme

Si le baptême est arrivé avec la naissance des tout premiers chrétiens, dans le temps il était destiné aux adultes. C’est bien plus tard, à partir du XIIe siècle, que la tradition évolue et oriente alors le baptême à destination des bébés. Ce changement est un effet direct de l’évolution chrétienne dans la société moyenâgeuse. Les baptêmes d’adultes n’ont alors plus lieu d’être puisque les chrétiens sont baptisés dès leur enfance.

L’évolution de la cérémonie du baptême

À partir de cet instant et jusqu’au XVIIe siècle, les nouveau-nés sont totalement immergés sous l’eau lors de la cérémonie du baptême. Une fois leur passage dans l’eau, les bébés étaient alors enveloppés dans un grand linge. Une manière symbolique d’illustrer la purification du péché originel et sa renaissance en tant qu’être pure pour entrer dans la foi chrétienne.

Au fil du temps, l’évolution de la cérémonie du baptême a supprimé l’immersion complète et remplacé le linge par une longue robe blanche, à l’image de la robe de cour des petits princes lorsque ces derniers apprenaient à marcher. Il est alors convenu d’opter pour une robe de baptême brodée de fleurs auxquelles étaient accrochés des rubans et de la dentelle. La tenue réglementaire devait également comporter un jupon, un bonnet et une cape. Une médaille de baptême venait alors immortaliser l’acte, une tradition toujours d’actualité aujourd’hui, il est possible de trouver une grande collection de médaillon sur le site medailledebapteme.fr.

L’ensemble complet devait être de couleur blanche, de manière à représenter la pureté, la lumière et l’innocence. Les robes de baptême représentaient généralement un coût important pour la famille et étaient conservées précieusement durant de nombreuses générations. Il arrivait parfois que l’habit soit confectionné dans la robe de mariée de la mère. À savoir que cette dernière a été choisie blanche pour rappeler la robe de baptême.

 

Ou trouver une jolie robe de baptême ?

À l’époque, au vu du taux de mortalité infantile, les bébés étaient baptisés dès leur naissance. À présent, cette pratique a lieu de plus en plus tard et il n’est pas rare de baptiser un enfant alors que celui-ci est déjà en âge de marcher. A savoir qu'il n'y a pas d'âge limite pour faire baptiser un enfant, même si un passage par des séances de catéchisme peut s'avérer nécessaire.

Toutefois, en ce qui concerne la tenue, si l'enfant est plus âgé, la longue robe de baptême est bien moins adaptée à l’enfant pour la cérémonie. C’est donc naturellement que les tenues de baptême ont été revisité afin de proposer une plus large gamme, proches des tuniques et qui conviennent aussi bien aux garçons qu’aux filles.

De nombreuses boutiques de prêt à porter proposent d’élégantes robes de baptême. Parmi elles, des enseignes comme Jacadi, Berceau magique. Les jolies robes de petites filles de Delphine Manivet, le linge de jadis, Passion de blanc, Place Dauphine ou encore le Baptême des anges. Aussi, n’hésitez pas à chiner du côté des occasions, si vous souhaitez une robe ancienne dans un budget modéré.